Fragments d’effervescence

Ne pas lui rendre son sourire ; du moins pas tout de suite. Mais était-ce à mon attention ? Je jetterai un rapide coup d’œil derrière moi pour vérifier. Trop tard, j’ai souris. S’il détourne son regard du mien, je m’en vais.

Des ombres viennent remplir les coins sombres tandis que sous les lumières furtives dansent les corps saouls. Les verres se vident et ne se ressemblent pas ; les mots jaillissent plus librement, les tensions disparaissent. Il se rapproche. Moi aussi. Certains mouvements faussement incontrôlés nous font nous frôler. Le courant passe. Les effleurements vont bon train. L’alcool a bon dos. Lire Fragments d’effervescence