August 2011

Jouissances culinaires

*

Aucune ne l’avait rappelé. Ni une heure après, ni même un mois. Jamais. Pas une seule. Il se sentait maudit par les femmes. Humilié. Mais il ne leur en voulait pas. Après tout, profiter de l’autre un temps très court et s’en débarrasser ensuite était assez banal. Il était donc ce genre de mec qu’on prenait et qu’on jetait. Il fallait bien voir le bon côté : on le prenait.

En fait il n’avait jamais eu de mal à tomber les filles. Les garder était une toute autre affaire. Jouir et fuir. Oui, pourquoi pas. Cela lui convenait aussi. Un bon resto était toujours suivi d’une soirée à moitié consciente, à moitié déshabillée, chez elle ou dehors. Ou alors une invitation chez lui, avec un délicieux petit plat comme il savait en préparer, suivi d’un fondant au chocolat et hop au lit avec un supplément chantilly.

Read More »Jouissances culinaires